TRACES 2025 à Ouidah Janvier 3 -18

TRACES 2025

AXIS SYLLABUS AU BENIN 

 XI ÉDITION OUIDAH -  JANVIER 3 - 18


Direction:

SONAGNON Cultural Association (Benin)

en collaboration avec:

Axis Syllabus Research Meshwork

La Radice dei Viandanti ETS

en partenariat avec:

Le Grenier du Corps

avec le soutien:

La Ville de Ouidah

 Collectif des Acteurs Culturels de Ouidah 
 Direction Artistique et Pédagogique : 

Eric ACAKPO and Francesca PEDULLÀ

Assistantes à la production

Kerwin Barrington, Nuria Bowart

Equipe locale:
Barbara KPOLMALEGNI

Professeurs: Eric ACAKPO, Francesca PEDULLÀ, Frey FAUST, Richard ADOSSOU, Kerwin BARRINGTON

Musiciens:
Eric ACAKPO, Aliou GUESSERE

et musiciens invités

Photographe:
Barbara CALI

 

Info & Inscriptions:

tracesformation@gmail.com


Lancé en 2012

TRACES est un programme annuel d'éducation au mouvement basé à Ouidah (Bénin) impliquant principalement des danseurs locaux traditionnels, contemporains, hip hop et breakdancers ainsi que des artistes de danse et des musiciens du monde entier.

Les prémisses de TRACES sont ancrées dans le travail qu'Eric et Francesca ont commencé en 2005. Ce travail crée des possibilités pour analyser et éventuellement atténuer l'impact des préjugés et des stéréotypes. Il favorise également la pratique artistique comme expression du pouvoir de réflexion et d'élaboration collectives. De plus, il permet la reconnaissance du «dialogue» comme instrument de survie indispensable pour naviguer dans une relation réaliste entre différentes cultures.

à l'origine

S'adressant à l'origine aux artistes béninois et togolais, TRACES se concentre sur la transmission des savoirs collectés dans l'Axis Syllabus pour supporter l'analyse et la réélaboration des danses traditionnelles du Bénin. Depuis 2017, TRACES tisse un lien toujours plus fort entre le Réseau de Recherche de l’Axis Syllabus et les milieux de la danse traditionnelle et contemporaine du Bénin et du Togo, en organisant périodiquement une résidence dans la ville historique de Ouidah ouverte aux experts et participants internationaux.

Ouidah, qui est le berceau de la culture Vodoun et fut l'un des centres de la traite transatlantique des esclaves, est un carrefour important de rencontre de plusieurs cultures. Inspiré par cette histoire, TRACES propose un contexte de recherche ouvert sur le dialogue et l'échange artistique.

Chez TRACES, nous considérons les différences comme une valeur et nous nous confrontons à différentes manières culturellement articulées d’organiser ou d’accéder aux connaissances.

 

TRACES s’articule

TRACES s’articule autour de quelques points fondamentaux :
- la volonté de perpétuer et de donner accès au patrimoine culturel Fon et Yoruba
- la volonté de donner aux musiciens et artistes de la danse des clés qui contribuent à l'incarnation, à la transformation et à l'application des principes sous-jacents à ces cultures pour les aider dans leurs recherches créatives et/ou pédagogiques.
- maintenir le rôle de la danse et de la musique dans la transmission des valeurs et de la sagesse sociale
- la conscience que dans ce processus il existe un risque de perte de sophistication ou de spécificité.
- la reconnaissance que la diversité culturelle, les effets des vicissitudes historiques, politiques et économiques rendent cette voie périlleuse, mais non inaccessible.

Cette 11ème édition de Traces ouvre pour une première fois un chapitre avec deux nouveaux formats modulaires:
Corps dansants / ouvert à tous
- Cours de danse (3 heures par jour)
- Visites de terrain

Laisser des Traces / ouvert à un nombre limité de personnes - sur invitation uniquement

- Cours de danse (3 heures par jour)

- Visites de terrain

- Enquête créative (3 heures par jour)

- Soirée Performative

 

Cette année, TRACES crée un nouveau partenariat avec Le Centre de Formation Le Grenier Du Corps (Marseille). Le Grenier du Corps est un centre de formation agréé par l'État et a obtenu le QUALIOPI en label qualité. Les prises en charge de formations seront donc possibles, notamment par l'AFDAS pour les intermittents du spectacle Français.

 


PROGRAMME *

 

Date d'arrivée : 2 ou 3 JANVIER / Date de départ : 19 ou 20 JANVIER

Les cours auront lieu dans différents lieux à Ouidah, certains dans un espace en plein air sur le sable.

Les repas seront servis du 3 au soir au 18 au soir.

Le dimanche, aucun repas ne sera servi.

Déjeuner à 13h00 / Dîner à 20h30

 

VENDREDI 3

16h00 Cercle d’accueil et d’orientation

17h00 à 20h00 Corps dansants - cours de danse

SAMEDI 4

9h00 à 12h00 Corps dansants - cours des danse

17h00 à 20h00 Laisser des traces - Lab


DIMANCHE 5
Jour de Repos

 

DU LUNDI 6 au JEUDI 9

9h00 à 12h00 Corps dansants - cours de danse

17h00 à 20h00 Laisser des traces - Lab

 

VENDREDI 10

Visite sur le terrain - Célébration nationale du Vodoun

 

SAMEDI 11 

9h00 à 12h00 Corps dansants : cours de danse + Visite de terrain

17h00 à 20h00 Laisser des traces : Lab + Visite de terrain


DIMANCHE 12 Jour de Repos - Visite de terrain possible l’après-midi


DU LUNDI 13 au VENDREDI 17

9h00 à 12h00 Corps Dansants - cours de danse

17h00 à 20h00 Laisser des Traces - Lab

 

SAMEDI 18

9h00 à 12h00 Répétition

18h00 à 21h00 Soirée performative Laisser des Traces

 

DIMANCHE 19

Clôture

 

* Les conditions locales pourraient nous obliger à modifier l'horaire.

* Les cours seront dispensés en français. Une traduction anglaise sera fournie si nécessaire.

 

 

CORPS DANSANTS / Stages de danse + Visites de terrain

Descriptions des cours & enseignants

 

AXIS SYLLABUS - Clés pour la transmission des informations sur le corps en mouvement

Professeurs: Frey Faust, Francesca Pedullà

Notre physiologie est un héritage commun, un mélange de corps biologiques, chimiques et culturels, unifiés et sélectionnés par la nature sur des millions d'années. Nous portons une connaissance d'expériences intuitives, de résultats ou de processus d'études anatomiques et biomécaniques, une compréhension de la physique, de la fonctionnalité et de l'efficacité combinés à un riche réseau sensoriel.

Cela nous donne la possibilité de réfléchir sur nos points communs dans tous ce que nous faisons, par exemple, comme quand nous dansons des danse traditionnelle ou de style contemporain. Nous pouvons analyser les approches traditionnelles, découvrir des variations et trier ce qui est utile dans notre contexte actuel. Grâce à des études biomécaniques récentes, nous pouvons considérer toutes ces couches de la vie en nous, afin de trouver plus de sincérité et de sens à la danse.

 

Ancient Kinetic Wisdom - Analyse et réélaboration des danses traditionnelles

Professeurs : Francesca Pedullà, Eric Acakpo, Richard Adossou

Musique live : Eric Acakpo ; Aliou Guessere et musiciens invités

Au cours du travail, nous découvrirons la biomécanique universelle et les principes subtils et rythmiques sur lesquels sont construits certains motifs traditionnels. Nous examinerons les outils que l’Axis Syllabus peut nous offrir pour lire, analyser et incarner les danses traditionnelles du Bénin. (mécanique vertébrale, révision de l'alignement, physique de base, retour élastique…).

 

Nous irons plus loin en apprenant quelques danses traditionnelles et en les reliant à leur contexte (contenu, signification, relation spatiale et dialogue avec le rythme). Avec l'aide de nos musiciens, nous découvrirons l'architecture fondamentale sur laquelle sont construits les rythmes que nous dansons. Nous analyserons la relation entre les rythmes principaux et nous commencerons à reconnaître la voix du tambour soliste. De plus, nous utiliserons l'expérience accumulée pour avancer vers une réélaboration créative collective et personnelle.

 

Analyse musicale

Professeurs : Eric Acakpo, Aliou Guessere et musiciens invités

 

Dans la tradition, danse et musique sont inextricablement liées et en dialogue continu. Se reflétant l’un l’autre, ils se réunissent dans un langage unique en métamorphose continue. Au cours de cet atelier nous découvrirons l'architecture fondamentale sur laquelle se construisent les rythmes que nous dansons. Nous analyserons la relation entre les rythmes principaux et nous commencerons à reconnaître la voix du tambour soliste.

 

 

 

Recherche de terrain - L'observation du rituel comme pratique de transmutation - une expérience collective

Facilitateurs: Eric Acakpo, Francesca Pedullà

 

Dans le cadre du programme, nous visiterons quelques cérémonies vaudou, afin de contextualiser notre recherche et d'être exposé aux rôles sociaux et spirituels dont sont investis la danse et la musique.C’est une invitation à expérimenter et à ré-élaborer collectivement leur puissant potentiel d’expression. L’enquête s’articule autour de ces questions fondamentales: Comment les valeurs et pratiques anciennes s’adaptent-elles et se manifestent-elles dans la société contemporaine ? Est-il possible que les pratiques performatives anciennes et actuelles puissent s’enrichir mutuellement ? Comment pouvons-nous, en tant qu’artistes, regarder le rituel et réélaborer la sagesse qui traverse le corps d’une manière aussi vivante?

 

 

LAISSER des TRACES / Enquête créative et performance finale

Animateurs : Francesca Pedullà, Eric Acakpo, Frey Faust
Experte invitée : Kerwin Barrington - Photographie, témoignage vidéo : Barbara Calì

Laisser des traces représente un retour aux origines de notre projet, qui cherchait à démêler et à manifester le potentiel de la danse et de la musique pour devenir un bâtisseur de ponts et un moyen d'enquête sociale, politique et culturelle. Nous avons un désir de tirer le meilleur parti d'années d'expérience collective, et laisser des témoignages tangibles sur lesquels continuer à bâtir. L’art n’est certes pas un instrument pour changer le monde. L'art, dans la mesure où il nous divertit, crée un pont vers un monde imaginaire au-delà du quotidien, stimulant les sens et l'esprit de l'observateur. Même si l’art n’est peut-être pas capable de dissoudre ou de résoudre les problèmes sociaux, elle peut servir à inspirer et à galvaniser les énergies collectives pour cette tâche.

 

Dans la première partie du Lab nous nous entraînerons principalement à observer nos idées, nos comportements et nos projections. Nous entrelacerons différentes sciences humaines (anciennes et contemporaines) avec l'art du mouvement, afin d'affiner la relation entre ressentir, agir et penser. À travers des jeux, des pratiques, des improvisations et des discussions, nous pratiquerons comment écouter, regarder, recevoir et échanger.

 

Nous nous concentrerons sur deux questions fondamentales :

  • Comment percevons-nous le Bénin contemporain ? Peut-on mettre ces perceptions en relation avec d’autres contemporanéités ?
  • Qu’est-ce qui définit l’individualité ou la collectivité ? Quels sont les avantages et les limites de l’un ou l’autre ?

Dans la deuxième partie du laboratoire, nous travaillerons collectivement pour créer une méthodologie, une série d'associations intuitives pour voir comment, en tant qu'artistes, nous pouvons regarder ces complexités tout en les laissant traverser notre corps pour se manifester de manière vivante.

 

L'intervention de Kerwin Barrington ouvrira une perspective possible sur laquelle nous pourrons construire ensemble de nouvelles choses.

Enfin, nous construirons une structure performative que nous présenterons dans un lieu local à la fin de la période d’enquête.

MOTS DE KERWIN BARRINGTON
En participant à TRACES en 2019, j'ai vécu une profonde transformation personnelle et artistique. J'ai été profondément touchée par l'accès culturel profond permis par l'incarnation communautaire de ces danses ancestrales et intemporelles qui sont inextricables de la musique en direct, du chant, du rythme et de la narration d'histoires. Cette expérience m'a amenée à me poser les questions suivantes : quelles sont les traditions de danse de ma culture ? Comment ces danses ont-elles été ou sont-elles transmises ? Depuis, j'ai appris à connaître mon ascendance écossaise, irlandaise, anglaise et française. Mes ancêtres vivaient dans la vallée de Châteauguay, au Québec, au Canada, depuis la fin des années 1700. J'ai trouvé, contacté et étudié avec les porteurs locaux de ces traditions, mes "dancestors" : Janice Barr, Bruce Barr, Angela Neal et Pierre-Paul Savaria. Ils/elles m'ont enseigné les sets carrés régionaux lors de rassemblements communautaires qui comprenaient également de la musique, des chants et des contes. Pour moi, enseigner au Bénin dans le cadre de TRACES 2025, c'est achever le cycle qui a commencé en 2019 et nourrir le début d'un nouveau cycle. 

Je suis extrêmement curieuse de savoir ce qui suit :
Comment le climat, le paysage, la réalité socio-politique béninois et leur façon d'être avec le rythme vont-ils informer/changer ces danses ?
Comment les autres origines culturelles des divers participants peuvent-elles influencer l'interprétation de ces danses ?

En apprenant des différences, l'unité pourrait-elle aussi se révéler ? Au cours des laboratoires, j'animerai des expériences de danse qui susciteront différentes interprétations de la danse québécoise et stimuleront des réflexions autour de ces questions. Pour ce faire, je compte raconter mon séjour au Bénin en 2019 qui a mené à cette recherche. Je donnerai un bref aperçu de la culture québécoise autour des danses et de la musique, et j'enseignerai deux danses qui m'ont été enseignées par mes professeurs.

Les expériences de danse incluront :

La dissection du mouvement, des schémas spatiaux et rythmiques des danses.

Une pratique d'improvisation de 30 minutes, afin d'encourager l'intégration par l'expérience.
Un temps de réflexion individuel et de discussion en groupe. 

 

 

 

CONDITIONS DE PARTICIPATION

 

Corps Dansant est ouvert à 35 personnes 

(20 résidents en Afrique, 15 étrangers)

 

Les frais pour les non-résidents d'Afrique sont de : 950 €

Les frais de participation comprennent :

Cours de danse (3 heures chaque matin)

Visites de terrain

Logement: Pour les participants étrangers : une chambre d'hôtel individuelle (du 2 au 19 janvier)

Déjeuner et Dîner

N'inclut pas le petit-déjeuner  ; N’inclut pas les transports locaux

 

 

Leaving Traces est ouvert à 14 personnes 

(8 résidents en Afrique, 6 étrangers) sur invitation uniquement.

Si vous êtes intéressé à participer, envoyez une courte biographie et une lettre de motivation à tracesformation@gmail.com 

Nous vous contacterons pour fixer une réunion zoom afin de mieux nous connaître.

Les frais pour les non-résidents d'Afrique sont de : 1.050 €

Les frais de participation comprennent :

Cours de danse (3 heures chaque matin)

Visites de terrain

Laboratoire d'enquête créative (3 heures chaque après-midi)

           Logement:Pour les participants étrangers : chambre d'hôtel individuelle (du 2 au 19 janvier) ; 

           Déjeuner et Dîner

N'inclut pas le petit-déjeuner ; N’inclut pas les transports locaux